Editorial du Lien du mois de juin 2018

Après trois ans de concertation, qui constitue l’ADN de notre action, le nouveau PLU entre en vigueur.
Grâce à lui, notre commune s’est dotée de tous les moyens possibles, afin d’adapter les exigences légales de la loi ALUR tout en préservant les équilibres fondateurs de notre volonté de vivre à Vigoulet-Auzil.
De plus, notre choix politique a été clairement exprimé pendant la campagne électorale.
La démarche entreprise, et réussie, consiste à faire vivre le village, son école, ses infrastructures, ses associations, en accueillant de nouvelles familles, tout en préservant ce qui fait la qualité de vie de notre village, son environnement et sa nature exceptionnels.
La vertu essentielle de ce nouveau PLU est la préservation des espaces naturels et agricoles.
Notre souci de lutter contre l’étalement urbain était clairement affirmé dès avant notre élection. Grâce à ce PLU, nous tenons nos promesses, puisque nous avons soustrait plus de 20 ha à l’urbanisation classique des lotissements, sans renoncer à l’accueil mesuré de nouveaux habitants.
Nous prenons nécessairement notre part à la croissance de l’agglomération Toulousaine, respectant le SCoT ainsi que le PLH, mais en ayant travaillé avec acharnement, assiduité et détermination à faire reconnaître dans les textes les spécificités de nos communes des coteaux.
Notre démarche originale, notamment le Bimby, a suscité un grand intérêt. Notre commune a été l’objet d’un travail de recherche en aménagement de l’espace et préservation des espaces agricoles qui a donné naissance à un film ayant pour vocation l’enseignement et la recherche. Il a été présenté publiquement par le CoDev du Sicoval. Nos travaux sont cités par les CAUE et la presse spécialisée.
Enfin nous sommes pilotes du projet Bimby au sein du Sicoval.
Nous nous sommes attachés, avant même l’application de ce nouveau PLU, et ce ne fut pas la moindre de nos réussites, à faire respecter dans nos autorisations d’urbanisme, la superficie moyenne plébiscitée au terme d’un sondage très significatif, réalisé auprès de nos concitoyens, fixant aux environs de 1500 m² la superficie moyenne et idéale des terrains à bâtir, c’est-à-dire plus de trois fois la superficie moyenne en France.
Nous poursuivrons ce principe, aidés par l’application de ce nouveau PLU, qui présente entre autres avantages celui d’être modulable au fil des ans, en fonction des objectifs démographiques souhaités.
Un grand merci à tous ceux qui ont participé à l’élaboration de ce PLU, à nos urbanistes « ID de villes » « Villes Vivantes » avec la participation du Sicoval, sous la houlette de Xavier De Boissezon premier adjoint à l’urbanisme, merci à Louis Canizares « Dessein de Ville », pour sa vision, ses conseils, l’animation avec son équipe des ateliers thématiques, véritable ossature du PADD.
Surtout un grand merci à vous tous Vigoulétains, qui par votre active participation aux commissions, aux ateliers, aux réunions publiques, avez fixé le cap.
Je ne doute pas que le résultat, toujours perfectible, sera apprécié par tous ceux qui ont participé, qui ont donné de leur temps, avec le seul objectif qui vaille à mes yeux: l’intérêt général.

Jacques Ségéric, Maire de Vigoulet-Auzil

 

Liens utiles

logo cg31 vigoulet-auzil accueil

Plan interactif

METEO

Météo Vigoulet-Auzil © meteocity.com
Real Time Web Analytics
Web Analytics